Sommaire

  • L'éclairage direct
  • L'éclairage indirect
  • L'éclairage mixte

Il existe différents types d'éclairage possibles : direct, indirect ou mixte. Ils présentent chacun des caractéristiques qui leur sont propres, ainsi que des avantages et des inconvénients spécifiques qui vous aideront à faire votre choix.

L'éclairage direct

Les avantages et inconvénients d'un éclairage direct

L'éclairage direct ne possède pas d'intermédiaire. Ainsi, la lumière émise arrive directement sur la surface à éclairer. L'avantage principal réside donc dans la consommation qui s'en trouve réduite, car il n'y pas de phénomène de réflexion sur une partie indirecte. La déperdition de lumière est ainsi très faible.

Cependant, ce type d'éclairage présente également un inconvénient majeur : l'éblouissement. De plus, il risque d'y avoir des contrastes entre les zones éclairées et les zones sombres.

Les différents types d'éclairage direct

Il existe majoritairement 3 types d'éclairage direct.

Le premier est l'éclairage direct général uniforme. Il est destiné à illuminer la pièce dans son ensemble. Pour une bonne luminosité, la lumière est homogène, évitant les phénomènes d'éblouissement et de contrastes. C'est lui qui donnera l'ambiance de la pièce.

Il existe également l'éclairage direct général orienté, qui permet d'illuminer un espace précis en dirigeant le luminaire de manière spécifique. On parlera d'éclairage directionnel s'il est utilisé pour valoriser certains espaces de la maison, à visée décorative. Il sera réalisé à l'aide de spots. En revanche, si l'éclairage est plutôt destiné à illuminer un endroit spécifique pour la réalisation d'activités particulières, comme la cuisine par exemple, on parlera d'éclairage fonctionnel. Il vous faudra veiller à utiliser des ampoules avec une luminosité adéquate pour éviter l'éblouissement.

Enfin, l'éclairage direct ponctuel permet, comme son nom l'indique, d'éclairer une surface précise. Il sera souvent équipé d'un interrupteur, voire d'un détecteur de présence pour éviter qu'il ne soit allumé à outrance. Il permet avant tout un éclairage d'appoint et de précision.

Conseils d'utilisation

Les utilisations ne sont pas les mêmes en fonction du type d'éclairage direct vers lequel vous vous orientez.

  • L'éclairage direct uniforme est parfaitement adapté à l'éclairage des pièces à vivre comme la salle à manger ou la cuisine. Ayez en tête que plus la source de lumière sera éloignée des surfaces, plus la luminosité sera diffuse et la zone éclairée importante.
  • L'éclairage direct ponctuel est très utile pour éclairer des postes de travail de précision.
  • L'éclairage orienté directionnel est parfait pour mettre en valeur certaines pièces de décoration et les faire ressortir. Pensez également aux spots de couleur.
  • Enfin, l'éclairage orienté fonctionnel est sécuritaire et confortable. Il permet par exemple d'éclairer la montée des marches d'un escalier pour éviter tout accident, ou bien d'illuminer spécifiquement un plan de travail pour plus de précisions.

L'éclairage indirect

Les avantages et inconvénients d'un éclairage indirect

L'éclairage indirect utilise le phénomène de réflexion. La lumière produite est réfléchie sur une surface comme le plafond (cas le plus fréquent), mais aussi le mur ou le sol. L'avantage principal est d'obtenir une lumière atténuée et plus douce, ce qui évite l'éblouissement, les contrastes et les ombres.

Cependant, ce type d'éclairage présente quelques inconvénients. Tout d'abord, la consommation d'électricité sera plus importante. Du fait de la réflexion, il faut éclairer plus pour obtenir l'équivalent de l'éclairage direct. De plus, vos surfaces réfléchissantes doivent être parfaitement propres, car elles seront constamment mises en lumière et en valeur.

Conseils d'utilisation

Les finitions et la couleur de la surface choisies pour réfléchir le faisceau lumineux sont déterminantes pour le rendu final. Plus la surface sera claire, meilleure sera la réflexion. Un mur ou un plafond blanc entraîneront donc une luminosité plus importante qu'un plancher sombre. Vous pouvez également jouer avec les effets de votre décoration. Pour obtenir des ombres, utilisez une surface laquée ; un revêtement plus mat rendra l'éclairage plus sombre et diffus.

 

L'éclairage mixte

Les avantages et inconvénients d'un éclairage mixte

L'éclairage mixte, comme son nom l'indique, mélange éclairages direct et indirect en divisant le faisceau lumineux en deux. La partie directe du faisceau éclaire la surface sans intermédiaire et la partie indirecte éclaire la surface après avoir été réfléchie. Plus l’éclairage direct est prédominant, moins la consommation est importante.

L’avantage de ce type d’éclairage est d’illuminer toute la pièce avec un minimum de sources lumineuses différentes. Cependant, il est moins précis et consommera toujours plus d’énergie que l’éclairage direct.

Conseils d'utilisation

L'éclairage mixte permet de créer une ambiance différente et donne une impression de volume. Il est parfait pour de grandes pièces à vivre comme le salon ou une salle de jeux. Sachez que de nombreux luminaires reposent sur le principe de l'éclairage mixte, comme l'abat-jour par exemple. En effet, ce dernier diffuse vers le bas mais aussi vers le haut, où la lumière ira se réfléchir sur les surfaces avoisinantes.

Luminaire : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat et l'installation
Télécharger mon guide
Luminaire

Aussi dans la rubrique :

Conception

Sommaire